• 09 - Scandale

    "Il est impossible qu’il n’arrive pas des SCANDALES; mais malheur à celui par qui ils arrivent! Il vaudrait mieux pour lui qu’on mît à son cou une pierre de moulin et qu’on le jetât dans la mer, que s’il scandalisait un de ces petits." Luc 17:1-2

     

    09 - Scandale

      

    "Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive !"... Mt 18:7

    "Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui mît au cou une grosse meule de moulin, et qu’on le jetât dans la mer". Marc 9:42

    Le terme "skandalon" (ou son verbe dérivé) en grec est emprunté à la vie de tous les jours. C'est l'idée de mettre un pierre sur la route de quelqu'un pour le faire trébucher, le faire tomber. UN OBSTACLE. Etre un obstacle, une pierre d'achoppement.

    Il existe un autre terme grec "proskope", utilisé par Paul qui porte la même idée.Il faut savoir qu'une autre traduction est possible: offense.

    "Nous ne donnons aucun sujet de scandale (d'offense) en quoi que ce soit"... 1 Co 10:32

    "Ne soyez en scandale (en offense) ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Eglise de Dieu" 2 Co 6:3

    Pierre utilise les deux termes conjointement en évoquant Jésus.

    "... Et une pierre d’achoppement Et un rocher de scandale; ils s’y heurtent pour n’avoir pas cru à la parole..." 1 Pe 2:8

    Pierre: lithos = la pierre

    Achoppement: proskomma, dérivé de proskope

    Ce qui me fait dire que "proskope" porte une pensée similaire à "skandalon". L'offense est un scandale, un obstacle pour le prochain.

    ____________________

    Après ces considérations linguistiques, revenons-en à la chute de l'homme.

    Dans le triangle mimétique qui se joue dans cette scène primitive, Satan est tiers OBSTACLE, le scandale pour Eve.

    Le tiers du triangle mimétique dans le cas de la (ou d'une) tentation, est toujours Satan ou celui ou celle qui le "représente". C'est ainsi que Pierre fut ce tiers tentateur pour Jésus qui lui cria: "Arrière de moi, Satan".

    Bien que cette formulation soit rare dans les équivalents linguistiques hébreux, le vécu de cette formulation est partout présent dès les origines et dans tous les textes de l'AT.

    Citons-en quelques uns sans commentaires:

    - Les hommes entre eux qui se mariaient et buvaient entre eux par mimétisme collectif du temps de Noë

    - Jacob et Esaü s'érigèrent chacun à leur tour comme obstacle de l'autre

    - la femme de Putiphar fut pierre d'achoppement pour Joseph, qui évita l'obstacle

    - Balaam fit tomber Israël en lui dressant l'obstacle, par personne interposée, du dérèglement sexuel

    - Absalom devint un obstacle pour David

    - Les corinthiens, qui dans leurs dérèglements, devenaient des possibilités de pierre d'achoppement pour les autres.

    - les judaïsants qui devenaient des obstacles à la foi des Galates

    - Pour éviter d'être un scandale pour ses frères, Paul travaillait et ne dépendait pas financièrement des autres.

    - etc...

    Bien sûr les occasions de chute différent et les issues de tous tous ces événements ne furent pas identiques...

    C'est ici un "mécanisme" de base des fonctionnements humains qui est mis ici en évidence.

    Le juste est celui qui ne se laisse pas entraîner dans ce mimétisme du péché... comme Job qui refusa de se laisser entraîner dans l'accusation massive et mensongère dont il était l'objet de la part de sa société entière, par la bouche de ses preudo-amis. Il refusa de devenir comme ses pseudo-amis, il refusa de céder à leurs diaboliques diatribes, alors que l'homme (Adam et Eve) ont cédé au serpent).

    ENFIN: personne n'a pu résister, être "à la hauteur", lors du scandale de la Croix. Car la Croix est aussi un scandale, Celui du Juste par excellence, Jésus-Christ, haï et abandonné de tous.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :