• 16c - Temps d'arrêt: sources et questions

    Triche, plagiat et autres questions

    16c - Temps d'arrêt: sources et questions

    1- Quelles seraient mes sources ?

    En un mot: ai-je pompé ce que j'exprime chez d'autres auteurs ?

    Oui et non.

    D'abord, je suis plus ou moins informé de diverses théories anthropologiques et psychologiques. Mais c'est plutôt décevant en termes de comparaison avec les Écritures. On y trouve parfois des principes qui restent irréprochables: rien ne vient contredire les Écritures dans ces fragments de théorie.

    Puis, j'ai trouvé un auteur qui soumet toutes ces théories aux Écritures.

    Il s'agit de René Girard et d'autres qui "tournent autour" de ses idées, indépendamment ou avec lui.

    Par exemple le triangle mimétique et une analyse de ses diverses facettes vient de lui.

    Cependant je ne peux le suivre dans tous les domaines, Écritures en main. Exemple:

    • Il ne différencie pas le sens du sacrifice païen et celui de l'homme de foi de l'ancienne alliance comme Abel. Du moins, je n'ai rien trouvé de tel dans ses écrits. Ce n'est pas sans conséquence.
    • Il n'accorde aucune personnalité à satan. Pour lui satan EST le "mauvais" triangle mimétique. Il est bien entendu que satan, le serpent est un réelle personnalité spirituelle.
    • Je ne le suis pas dans sa prétention de TOUT expliquer sur la base de sa théorie. A mon avis, il lui manque une vision claire sur les conséquences de la chute, entre autres sur le fait que la pensée de l'homme est obscurcie. Par exemple la peur d'Adam vient avant la colère meurtrière de Caïn: la colère n'est qu'un fruit de la peur.
    • Son but est de se confronter aux autres théories existantes. On ne peut lui reprocher puisqu'il évolue dans les meilleures universités du monde aux Etats Unis (Stanford et autres). Tous ses écrits partent de ces théories pour arriver ensuite à la révélation biblique. La démarche opposée (de la révélation biblique aux diverses théories) aurait été la meilleure... mais il aurait été la risée de tous ses pairs... du moins en France.
    • L'hypothèse évolutionniste a été adoptée par lui. ce n'est pas mon cas, pas plus que la certtitude des créationnistes. J'ai développé cela ici.

    Ceci dit, Christ est glorifié dans ses écrits, particulièrement dans son ouvrage "Je vois satan tomber comme l'éclair". Certains des passages de ce livre sont de réels hymnes d'enthousiasme au message de Jésus-Christ, à sa mort et à sa résurrection.

    Je rends compte de ses pensées de façon simple avec le risque certain de "perdre" de leurs substances et même de la déformer. Les textes de R. Girard ne sont pas faciles à lire en général sans un background culturel "moderne"...  mais pas toujours.

    Quoiqu'il en soit, je ne fais aucun plagiat... sinon que je reprends certains exemples et citations "externes" à ses écrits, exemples et citations qu'il donne ici et là. Et si je le cite, cela sera mentionné clairement.

    Ah Oui... il n'est pas parfait. Désolé, ce genre de remarques m'indiffère. Qui l'est ? Pas moi. Et ceux qui se croient tels me font fuir. Seul le Père peut déclarer quelqu'un "parfait"...

    J'accepte les tâtonnements, les zones d'ombre. Je crois fermement qu'on n'a pas encore tout compris des révélations de l'Écriture telle qu'elle est pour notre temps.

     

    2- Question

    Tu t'y prends drôlement... "on n'a l'habitude de certitudes dans mon milieu religieux et non des tâtonnements ?"  "Et même MOI, j'ai des certitudes absolues, issues directement du Saint-Esprit."

    Désolé, vous ne trouverez pas votre compte ici.

    Sinon que définitivement il existe des bases à la foi qui sont miennes, entres autres: Jésus-Christ est le chemin, le vérité et la vie. Il est ressuscité et Il est La Parole (définitive), celle qu'on cherche à entendre et à saisir... et pour mon projet: Son éclairage sur les mécanismes humains et fonctionnements culturels d'une part et quel est son message en regard de cela.

    Et nous en resterons tous sans exception à quelque chose d'encore "obscur" pour le temps dans lequel nous vivons et qui n'est pas terminé, comme l'affirme l'apôtre Paul. Qu'on le veuille ou non... et R. Girard aussi.

     

    3- Autres questions

    "Tu nous balades avec cette suite de flashes. On ne comprend pas où tu veux en venir finalement. Au fonds, ce que tu racontes, on le sait: tu ne mets que d'autres mots dessus. Tu dois passer un temps fou pour ça"

    Effectivement, pour en comprendre le minimum de ce que je tente de "faire passer", il vaut mieux lire les flashes dans leur ordre, depuis le premier jusqu'à maintenant. Et encore j'admets que ce genre d'approche en spirale est déconcertante, d'autant plus qu'en les rédigeant, je découvre d'autres aspects non prévus au départ... qui s'intercalent et s'ajoutent.

    Je ne veux pas en venir à une "nouvelle doctrine" mais découvrir ce qui existe déjà et qui est déjà écrit dans la Bible, mais que nos yeux formatés par notre culture ambiante (mondaine, religieuse) ne voient pas. Du moins, j'espère cela.

    Par ailleurs, ces doctrines rigides, sur lesquelles on pense que l'on ne peut plus rien avoir à découvrir me "sortent par la tête"... N'attendez pas un plat tout mâché de ma part en fin de compte.

    Oui, je mets d'autres mots sur des choses que l'on connaît: intentionnellement, en espérant qu'ils seront aidants pour sortir de carcans qui nous enserrent les neurones.

    Le temps que je consacre à la rédaction de ces flashes: de 15 à 30 minutes chacun.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :