• - Faux docteurs "messianiques"

    Nous avons eu l'habitude de constater toutes les dérives païennes et neo-païennes du christianisme, du statuaire des églises catholiques à l'hédonisme moderne et arrogant de prédicateurs théatraux plongés dans le matérialisme, usant du contrôle pour asservir, en passant par ceux qui se sentent tellement aimés du Seigneur qu'ils se permettent de la licence face à ses commandements, ainsi que ceux qui se voient dèjà princes et rois dans le Royaume de Dieu qu'ils établiront sur la terre au nom d'un Jésus fait à leur image.

    Un nouvelle dérive se pointe sur notre horizon: des juifs ou non juifs messianiques, qui après avoir confessés Yeshua, retournent ou se tournent vers le rabbinisme et renient Celui qu'ils ont rencontrés ou qu'ils n'avaient confessés que du bout des lèvres: nous ne le saurons pas car ce n'est pas nous qui sondons les coeurs.

    C'est le temps de revenir aux fondements qui sont exprimés dans ces deux versets.

     "Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent°, toi,le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ."

    ° connaisent, en grec "ginosko": connaître sur la base d'une expérience personnelle
     

    Evangile de Jean chapitre 15, verset 21

     

    ALERTE - Faux docteur messianique

    Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
    Jean 6:35

    L'enseignement rabbinique est basé sur le Talmud de Babylone. Et comme révélation supérieure, reservée à des initiés qui connaissent déjà le Talmud, existe l'enseignement du Zohar (Kabale) qui couronne le tout. Avec lui, ou de la même origine (la "sagesse" - magie - d'Orient), la gématrie donne des valeurs chiffrées à chaque lettre et permet un mixage incroyablement complexe du message du Tanakh (ancien testament) pour lui faire dire beaucoup de choses qui sont la porte ouverte à toutes les dérives.Par exemple, le péché originel de désobéissance et de s'être approprié un faculté que l'homme ne pouvait pas porter, est nié par les rabbins.

    Des goy (païens) messianiques et des juifs messianiques qui ont connus Jésus-Christ sont séduits par ces enseignements. Soient ils judaïsent à outrance oubliant la Vie pour la lettre, soient ils en viennent à renier leur Messie Yeshua.

    Je croyais le phénomène très isolé. Mais, s'il reste relativement limité en francophonie, il se répand.


    Quel est la technique de séduction sur les âmes et les esprits ?

    1- Enseigner des éléments dans lequel les "messianiques" ou d'autres (j'ai horreur de tous les "iques" et "istes"), goyim ou juifs, peuvent parfaitement se retrouver. Le terrain favori est l'eschatologie, mais aussi des enseignements très pertinents sur le Tanakh.

    2- En arriver progressivement par le système de la "preuve", à des enseignements contraires au B'rit Hadasha (nouveau testament)

    • Mise en doute de la divinité de Jésus-Christ, vu comme une idole d'abord puis comme un simple prophète avant de le déclarer apostat.
    • Le sacrifice de la croix est une abomination, Dieu ne peut pas demander de sacrifice humain
    • le "nouveau" testament est une falsification, les traductions sont fausses et certaines épîtres anti sémites...
    • Etc...

    Pour résumer un mélange de vérités et de discours parasites, le tout amené de façon très subtile.

    N'en doutez pas: ils connaissent le Tanakh beaucoup mieux que nous et les discussions avec eux aboutiront à une impasse. Personne ne peut les suivre entre les interprétations au premier degré, celles au deuxième degré ou les deux en même temps et s'il s'y mêle de la gématrie, nous sommes perdus.


     Comment cela se concrètise-t-il ?

    Premièrement par des sites internet avec vidéos d'enseignements C'est le travail de rabbins très bien organisés. Par exemple, ils disposent de brochures destinées à ce public où tous les textes du tanakh pouvant dénier Yeshoua (selon leurs propres commentaires) sont rédigés. Et le "pénitent" doit les apprendre par coeur.

    Aussi, par des itinérants indépendants, convertis au judaïsme, de préférence ceux qui ont déjà renié et qui connaissent bien la mentalité des goyim. Les premiers visés sont ceux qui sont dans déjà en phase de judaïsation, ainsi que les assemblées messianiques en général.


    Comment les dépister si vous avez des doutes, à part, en premier lieu de faire confiance à l'Esprit Saint. Quelques pistes:

    En posant des questions simples.

    De façon frontale: "Yeshua est-il le Fils de D.ieu ?" Ils peuvent éluder.

    "Quel est le rôle d'Israël ?" Ils vous diront: "D'être la lumière des nations" (ce qui n'est pas faux selon le Tanakh). Vous pouvez continuer: "Alors, c'est ce peuple qui nous enseignera le mieux sur Yeshua ? Au mieux, ils vous répondront: "C'est en effet le peuple qui enseignera les nations".

    Comprenez qu'ils ne peuvent plus confesser le Nom de Yeshua...

    "Et l'antisémitisme ?" Ils acquièseront. Si vous allez plus loin en leur parlant de l'apôtre Paul et de sa mission pour les goyim. Ils ne seront pas diserts... car ils ne l'aiment pas. Au contraire, ils mettront d'abord l'attention sur les erreurs de traduction du NT.... et si vous les laissez parler, ils pourront vous dire que le NT, même bien traduit, comporte de l'antisémitisme.

    Ils ont en horreur les charismes de l'Esprit.

    Ils n'aiment pas les arabes... ce qui peut-être compréhensible... mais qui est bien loin de cette parole de Jésus d'aimer ses ennemis.

    Etc...


    En conclusion:

    C'est notre propre attachement à Jésus-Christ qui fera la différence. Et si nous respectons les commandements de l'Eternel, ils nous respecterons en même temps qu'ils verront en nous des proies.

    Eux-mêmes supportent mal le message de la Bonne Nouvelle, plus vous la direz, plus ils vous fuiront.. et peut-être, si vous avez de la compassion tout en restant fermes, ils auront une chance de se repentir.... tout en sachant que c'est le Père, par l'Esprit, qui produit la tristesse qui mène à la repentance et fait que notre âme se tourne vers le Fils. Pas nous.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :