• Les dates juives de la mort et de la résurrection de Yeshua ha Mashiah

    Article de G. Ours...

    Les dates juives de la mort et de la résurrection de Yashua Ha Massiah


    Beaucoup ne savent pas que les dates de la Pâque juive ont été changées vers le IVème siècle, ni pourquoi d'ailleurs. Lire ICI quelques éléments.


    Il est donc bon de rappeler ces évènements selon le calendrier juif afin de commencer à se débarrasser d'une emprunte  païenne parmi beaucoup d'autres.

    On ne fête pas Easter (Pâques en anglais) mais Pâque (Pessa'h), celle des juifs, la même que Jésus a commencé à fêter avec ses disciples réunis le mardi soir autour d'un repas.
    D'ailleurs Easter est étymologiquement lié à la déesse païenne d'origine germanique, Eostre qui était célébré au cours de l’équinoxe de printemps. L’équinoxe de printemps est le jour où le Soleil se lève exactement à l’Est : East en anglais. Éostre est la déesse de l’Est.

    Le nom d'Eostre est lui-même dérivé de la déesse romaine Aurora de l’aurore, à la déesse Éos grecque, à la déesse hindoue Ushas. Elles sont toutes dérivées du même prototype indo-européen du nom de Hausos.


    Jésus est mort un mercredi et non un vendredi !

    La bible est très claire sur le fait que jésus est ressuscité le premier jour de la semaine c’est à dire le dimanche (en fait cela à dû se passer entre le samedi au crépuscule et le dimanche matin)

    Mt 28,1 Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre.
    Mc 16,2 Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever.
    Mc 16,9 Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d'abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons.
    Lc 24,1 Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu'elles avaient préparés.
    Jn 20,1 Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. 

    J’espère que c’est évident pour tous que le dimanche est le premier jour de la semaine.

    Dieu a tout créé en six jours et le septième il se reposa. Le septième c’est samedi, le sabbat. Donc le dimanche est le premier jour de la semaine.

    Gn 2,2 Dieu acheva au septième jour son ouvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son ouvre, qu'il avait faite.
    Gn 2,3 Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant.
    Ex 20,11 Car en six jours l'Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Eternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

    La bible est très claire aussi sur le fait qu’il devait se passer trois jours pleins entre la mort et la résurrection de Jésus

    Mt 12,40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.
    Mt 26,61 Celui-ci a dit: Je puis détruire le temple de Dieu, et le rebâtir en trois jours.
    Mt 27,40 en disant: Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix!
    Mt 27,63 et dirent: Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore: Après trois jours je ressusciterai.
    Mc 8,31 Alors il commença à leur apprendre qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât trois jours après.
    Mc 9,31 Car il enseignait ses disciples, et il leur dit: Le Fils de l'homme sera livré entre les mains des hommes; ils le feront mourir, et, trois jours après qu'il aura été mis à mort, il ressuscitera.
    Mc 10,34 qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir; et, trois jours après, il ressuscitera.
    Mc 14,58 Nous l'avons entendu dire: Je détruirai ce temple fait de main d'homme, et en trois jours j'en bâtirai un autre qui ne sera pas fait de main d'homme.
    Mc 15,29 Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête, en disant: Hé! toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours,
    Jn 2,19 Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.
    Jn 2,20 Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras!
    Mt 16,21 Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour.
    Mt 17,23 ils le feront mourir, et le troisième jour il ressuscitera. Ils furent profondément attristés.
    Mt 20,19 et ils le livreront aux païens, pour qu'ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient; et le troisième jour il ressuscitera.
    Mt 27,64 Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu'au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps, et dire au peuple: Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la première.
    Lc 9,22 Il ajouta qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour.
    Lc 18,33 et, après l'avoir battu de verges, on le fera mourir; et le troisième jour il ressuscitera.
    Lc 24,7 et qu'il disait: Il faut que le Fils de l'homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu'il soit crucifié, et qu'il ressuscite le troisième jour.
    Lc 24,46 Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour,
    Act 10,40 Dieu l'a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu'il apparût,
    1.Cor 15,4 qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures;

    Samedi soir (ou dimanche matin) moins trois jours pleins égale = mercredi soir

    On sait que Jésus est mort vers 15 heures (à la 9ème heure), donc mercredi après-midi.

    Mc 15,34 Et à la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Eloï, Eloï, lama sabachthani? ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?
    Mc 15,37 Mais Jésus, ayant poussé un grand cri, expira.
    Mt 27,46 Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? c'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?
    Mt 27,50 Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit.
    Lc 23,44 Il était déjà environ la sixième heure, et il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure.
    Lc 23,46 Jésus s'écria d'une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.

    Pourtant la bible nous dit aussi que Jésus est mort la veille d’un jour de sabbat, donc on pourrait en déduire que c’était un vendredi…

    Jn 19,31 Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât.
    Mc 15,42 Le soir étant venu, comme c'était la préparation, c'est-à-dire, la veille du sabbat,
    Lc 23,54 C'était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer.
    Lc 23,56 et, s'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi.

    Ce qu’il faut bien comprendre c’est que tout ceci est arrivé dans la période de la fête de Pâques ( évidemment car c’est ici que « l’Agneau de Dieu » prend tout son sens)

    Il nous faut savoir comment était réglée la fête de Pâques qui est aussi la fête des pains sans levain: lire Lévitique ch : 23

    Lc 22,1 La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait.

    Elle se déroulait sur une semaine (7 jours)

    Ezé 45,21 Le quatorzième jour du premier mois, vous aurez la Pâque. La fête durera sept jours; on mangera des pains sans levain.
    Ex 34,18 Tu observeras la fête des pains sans levain; pendant sept jours, au temps fixé dans le mois des épis, tu mangeras des pains sans levain, comme je t'en ai donné l'ordre, car c'est dans le mois des épis que tu es sorti d'Egypte.

    Le premier jour de la fête était le 14ème jour du mois de Nisan (pleine lune) et pouvait donc tomber n’importe quel jour de la semaine.

    Lév 23,5 Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l'Eternel.
    Nb 28,16 Le premier mois, le quatorzième jour du mois, ce sera la Pâque de l'Eternel.
    Ex 12,18 Le premier mois, le quatorzième jour du mois, au soir, vous mangerez des pains sans levain jusqu'au soir du vingt et unième jour.
    Ezé 45,21 Le quatorzième jour du premier mois, vous aurez la Pâque. La fête durera sept jours; on mangera des pains sans levain.

    La veille du premier jour de la fête, c’était la préparation et les sacrificateurs commençaient à sacrifier les agneaux dans le temple. (les agneaux étaient égorgés dans le temple le jour de la préparation entre la 9ème et la 11ème heure, c’est pourquoi l’Agneau de Dieu est mort aussi ce jour là)

    Lc 23,54 C'était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer.

    Le premier jour de la fête, c’est les « prémices », le jour de la présentation de la gerbe

    Lév 23,6 Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l'honneur de l'Eternel; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain.
    Nb 28,17 Le quinzième jour de ce mois sera un jour de fête. On mangera pendant sept jours des pains sans levain.

    Le premier jour et le dernier jour de la fête étaient considérés comme un sabbat (et même un sabbat spécial, un grand sabbat)

    Dt 16,8 Pendant six jours, tu mangeras des pains sans levain; et le septième jour, il y aura une assemblée solennelle en l'honneur de l'Eternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage.
    Lév 23,5 Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l'Eternel.
    Lév 23,6 Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l'honneur de l'Eternel; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain.
    Lév 23,7 Le premier jour, vous aurez une sainte convocation: vous ne ferez aucune ouvre servile. (sabbat)
    Lév 23,8 Vous offrirez à l'Eternel, pendant sept jours, des sacrifices consumés par le feu. Le septième jour, il y aura une sainte convocation: vous ne ferez aucune œuvre servile.
    Jn 19,31 Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât.

    Donc Jésus est bien mort un mercredi, veille du sabbat du premier jour de la fête, mais non d’un sabbat de samedi.

    Les juifs de l’époque, cette semaine là, ont donc respecté le sabbat : le jeudi 15 nisan (ou abib), ainsi que le samedi 17 nisan !

    Cette étude ne change évidemment rien au message de l’évangile mais nous voyons que nous sommes enclins à suivre aveuglément des traditions fausses ou faussées.

    Nous avons le devoir de tout vérifier dans la bible. La bible explique et confirme la bible. Quand il est écrit « trois jours » c’est trois jours et non un jour et demi ! Nous devons suivre la parole et non la tradition (souvent héritée du catholicisme et sans examen sérieux!)

    Si on accepte consciemment de fonctionner sur la base d’erreurs on donne la possibilité à d’autres déviations d’entrer et elles risquent d’être de plus en plus grandes. Attention ! Prenons position pour la vérité.

    Par contre il est toujours bon de s’assembler pour prier, remercier, louer et adorer Dieu ensemble. Heb 10 :25 1Thes 5 ;17 …

    Si on veut fêter de manière particulière le lavage des pieds et la sainte scène ce serait donc le mardi saint et non le vendredi saint (ou mieux, en fait : le 13 ème jour du mois de nisan)

    Donc toutes ces traditions religieuses comme : ne surtout pas manger de viande un vendredi saint (dans le passé, on a exécuté des gens pour cela) et diverses superstitions du vendredi 13, ne tiennent pas l’eau !

    Que dire de la mode du carême (tradition du catholicisme héritée des païens qui pleurait leur dieu Tammouz Ezé 8 :14), de la galette des rois, de l’âne et du bœuf de la crèche… ?

    Simplifions, revenons à la parole de Dieu : la bible et n’ajoutons pas…

    Que notre Seigneur Jésus-Christ vous bénisse abondamment !

    Le problème est que, comme moi il y a encore quelques temps, beaucoup ne comprennent pas que la Bible cite deux sabbats dans la période comprise entre la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Pourtant, ceci ressort clairement des versets ci-après :

    '“ Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, et, s'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi. ” (Luc 23 : 55 – 56)
    “ Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus. Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. ” (Marc 16 : 1 – 2)

    Le verset ci- dessus dit que c’est Lorsque le sabbat fut passé que les femmes achetèrent les aromates pour embaumer Jésus.

    Or, si ce sabbat est celui qui précède le premier jour de la semaine (dimanche), il faudrait se demander à quelle heure elles sont allées faire le marché, puisque, tôt le matin du dimanche (avant que le soleil ne se lève), elles se trouvaient déjà à la tombe avec leurs aromates pour remarquer que Jésus était ressuscité.

    “ Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu'elles avaient préparés. ” (Luc 24 : 1)
    “ Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. ” (Jean 20 : 1)
    “ Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. ” (Marc 16 : 1)
    “ Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre. " (Matthieu 28 : 1)

     

    Si c’est après le samedi (sabbat) que les femmes sont allées acheter les aromates, comment se retrouvent-elles le jour qui suit ce samedi (dimanche) à l’aube (pendant qu’il faisait encore obscur) devant la tombe vide de Jésus de Nazareth avec leurs aromates?

    L’explication est que le sabbat qui précède le jour où elles vont acheter les aromates n’est pas le samedi.

    Voici ce qui c’est réellement passé pendant la période comprise de la mort à la résurrection de Jésus :

     

    Tout d’abord, il faut noter que :

    a. l’idée renfermée dans le terme Sabbat est celui du repos.

    “ Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. ” (Exode 20 : 11)

    b. il existe 7 sabbats selon la bible

    (Deuteronome 5 : 12 – 14 ; Lévitique 23 : 15 – 16 ; Lévitique 23 : 23 – 25 ; Lévitique 23 : 26 – 28 ; Lévitique 23 : 33 – 35 ; Lévitique 23 : 39 ; Lévitique 23 : 38.

    Le verset qui montrent le mieux qu’un autre jour de la semaine pouvait être considéré comme sabbat est Lévitique 23 : 32 :

    “ Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes; dès le soir du neuvième jour jusqu'au soir suivant, vous célébrerez votre sabbat. ” (Lévitique 23 : 32)

    Bien que ce soit le neuvième jour de la semaine, il est considéré comme un sabbat parce que c’est un jour de repos institué par le Seigneur.

    Retenons le bien, il existe plus d’un sabbat.

    Nous savons que Jésus est mort le jour de la pâque, 14 nisan. Pâque qu’il a d’ailleurs fêté avec ses disciples.

    “ L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. Il leur dit: J'ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. ” (Luc 22 : 14 – 16)

    Jean nous informe que le jour de la mort de Jésus précédait le sabbat. Mais, il souligne que ce sabbat était un grand jour :

    “ Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât. ” (Jean 19 : 31)

    Voyons maintenant ce que dit l’Ancien testament au sujet de la pâque et des jours qui lui succèdent :

    “ Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l'Éternel. Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l'honneur de l'Éternel; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain. Le premier jour, vous aurez une sainte convocation: vous ne ferez aucune œuvre servile. ” (Lévitique 23 : 5 – 7)

    La pâque qui avait lieu le 14ème jours du premier mois était succédée le jour suivant par la fête des pains sans levain qui elle durait 7 jours. Le premier et le septième jour de cette fête (la fête des pains sans levain), on devait se reposer et ne faire aucune œuvre.

    “ Pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain. Dès le premier jour, il n'y aura plus de levain dans vos maisons; car toute personne qui mangera du pain levé, du premier jour au septième jour, sera retranchée d'Israël. Le premier jour, vous aurez une sainte convocation; et le septième jour, vous aurez une sainte convocation. On ne fera aucun travail ces jours-là; vous pourrez seulement préparer la nourriture de chaque personne. Vous observerez la fête des pains sans levain, car c'est en ce jour même que j'aurai fait sortir vos armées du pays d'Égypte; vous observerez ce jour comme une loi perpétuelle pour vos descendants. ” (Exode 12 : 15 – 17)

    Donc, le sabbat qui suivait le jour de la pâque n’était autre que le premier jour de la fête sans levain. Ce jour est appelé sabbat parce qu’aucun travail ne devait être fait en ce jour là. Ce jour est un grand jour comme le souligne Jean parce que c’est à cette date précise que Dieu fit sortir Israël d’Egypte et ce jour devait être perpétuellement commémoré par les fils d’Israël.

    “ Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât. ” (Jean 19 : 31)

    C’est après ce sabbat que les femmes allèrent acheter les aromates pour embaumer Jésus.

    “ Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus. ” (Marc 16 : 1)

    Après avoir préparer leurs aromates, elles durent se reposer un autre sabbat (cette fois-ci le samedi), avant de se rendre à la tombe le premier jour de la semaine.

    “ Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, et, s'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi. Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu'elles avaient préparés. ” (Luc 23 : 55 – 56 ; 24 : 1)

    Donc, s’il fallait à l’aide de ses éléments reconstituer les événements compris entre la mort et la résurrection de Jésus, voici ce que nous aurons :

    1. Mercredi : Fête de la pâque (14 Nisan), Jésus est crucifié

    “ A chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule. Ils avaient alors un prisonnier fameux, nommé Barabbas. Comme ils étaient assemblés, Pilate leur dit: Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas, ou Jésus, qu'on appelle Christ? … Tous répondirent: Qu'il soit crucifié! …” (Matthieu 27 : 15 – 17, 22b)
    “ Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. ” (Marc 15 : 15)

    “ On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus. Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche.(…) Il était déjà environ la sixième heure, et il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure. Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu. Jésus s'écria d'une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira. ” (Luc 23 : 32 – 33 ; 44 - 46)

    2. Jeudi : 15 nisan, Premier jour de la fête des pains sans levains (aucun travail ne doit être fait, repos pour tout le peuple)

    3. Vendredi : 16 nisan, les femmes vont acheter les aromates pour embaumer Jésus

    “ Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus. ” (Marc 16 : 1)

    4. Samedi : 17 Nisan, les femmes se reposent. Résurrection de Jésus après 17 heures.

    “ et, s'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi. ” (Luc 23 : 56)

    5. Dimanche : le 18 Nisan, les femmes se rendent au sépulcre de grand matin (pendant qu’il fait encore obscur) et remarquent que la tombe est vide.

    “ Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu'elles avaient préparés. ” (Luc 24 : 1)
    “ Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. ” (Jean 20 : 1)
    “ Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. ” (Marc 16 : 2)
    “ Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre. ” (Matthieu 28 : 1)

    Ainsi, Jésus a littéralement accomplis sa prédiction qu’il passerait trois jours et trois nuits dans la tombe (trois périodes consécutives entre l’aurore et le coucher du soleil (jour) et du coucher du soleil à l’aurore (nuit), ou approximativement soixante douze (72) heures. )

    Voici comment s’est écoulée cette période :

    1. Mercredi : Jésus est enseveli après 15 heure (aux environs de 17 heures “ avant le coucher du soleil ” ).

    Du coucher du soleil à l’aube du jeudi (de 18h00’ à 6h00’, soit 12 heures), il passe sa première nuit dans la tombe.

    NOTE : Le comptage commence la première nuit parce que dans la perspective divine, une journée commence le soir :

    Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour. (Genèse 1 : 5)
    Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes; dès le soir du neuvième jour jusqu'au soir suivant, vous célébrerez votre sabbat. (Lévitique 23 : 32)

    2. Jeudi : du lever du soleil au coucher du soleil, il passe son premier jour (de 6 h00’ à 18h00’, soit 12 autres heures = 24 heures) . Du coucher du soleil à l’aube du vendredi, il passe sa deuxième nuit (de 18h00’ à 6h00’, soit 12 autres heures = 36 heures).

    3. Vendredi : du lever du soleil au coucher du soleil, il passe son deuxième jour (de 6 h00’ à 18h00’, soit 12 autres heures = 48 heures). Du coucher du soleil à l’aube du samedi, il passe sa troisième nuit (de 18h00’ à 6h00’, soit 12 autres heures = 60 heures).

    4. Samedi : du lever du soleil au coucher du soleil, il passe son troisième jour (de 6 h00’ à 18h00’, soit 12 autres heures = 72 heures).. La journée éclairée finissant entre 17 heures et 18 h00’, et étant donné qu’il avait déjà passé trois nuits dans la tombe, il ressuscite après avoir accompli la totalité de la troisième journée.

    Donc, Jésus, étant mort un mercredi après midi, a été enseveli avant la tombée de la nuit de ce jour et est ressuscité dans la nuit de samedi à dimanche. De ce fait, les femmes, même en venant avant le lever du soleil le dimanche, ne trouvèrent plus Jésus dans la tombe.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Avril 2012 à 13:23

    Shalom François,...sourire

    Je "suis" depuis longtemps ton avancée en Yeshoua...re sourire..et je voulais te dire que je suis admirative de l'oeuvre de notre Maître dans ta vie, tes connaissances ..quel changement ! waouh! et bien évidement je suis en accord avec ton écrit puisque entièrement biblique..

    Oui la pâque était en semaine et jamais un vendredi soir, dans la mesure où les grands shabbats annuels tombaient aussi en semaine...donc quand il est dit "la veille de shabbat" c'est la veille d'un shabbat annuel un jeudi soir...c'est aussi pour celà que les juifs ont "changé" leur calendrier au profit de leurs rites et traditions afin de n'avoir qu'un seul shabbat et ainsi ne pas perdre leurs occupations..financières..

    Amicales salutations à ton épouse

    Paix dans ta demeure

    Liliane

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :