• Vision prémillénariste d'autrefois (70-300 ap. JC)

    Un peu d'érudition pour ceux que cela intéresse.

    Citations d'auteurs des trois premiers siècles qui croyaient tous en un règne de 1000 ans de Yashua sur la terre.

    Vision prémillénariste d'autrefois (70-300 ap. JC)

    Tertullien


    Note: en fait ces écrivains d'autrefois sont les principaux connus. Il n'existe pas d'écrits non pré millénaristes pendant cette période.

     ___________________________________

    Papias

    Papias (rapporté par l'historien Eusèbe au IVe siècle) était considéré comme une source très proche des temps apostoliques. Eusèbe a écrit au sujet de sa vision du millénaire:

    « Il disait qu'il y aurait un certain millénaire après la résurrection, et qu'il y aurait un règne corporel du Christ sur cette terre même. Il semble avoir imaginé, comme si elles étaient autorisées par les écrits apostoliques. Ils ne comprennent pas correctement les questions qu'ils défendues mystiquement dans leurs représentations. Il était la cause de ce que la plupart des écrivains ecclésiastiques aient été emportés par une opinion semblable, comme, par exemple saint Irénée, ou toute autre qui a adopté de telles représentations. »

    Papias est né entre 61 et 71. Il pourrait très bien avoir connu Jean. Eusèbe était en désaccord avec les vues millénaires de Papias et d'Irénée.


    L'épître de Barnabas

    L'auteur de l'épître de Barnabas (117/132) avait l'idée qu'après six mille ans d'histoire qui correspondraient aux six jours de la création, il y aurait une septième jour de "sabbat" (repos) qui durerait une mille ans. Ce qui suit est une citation de l'épître de Barnabas:

    « Soyez attentifs, mes enfants, à la signification de cette expression, "Il a terminé son oeuvre en six jours." Ce que le Seigneur veut dire est que toutes toutes choses se termineront au bout de six mille ans, car avec Lui, une journée représente 1000 ans.. Lui-même en rend témoignage, disant: «Voici, un jour sera comme mille ans." Par conséquent, mes enfants, en six jours soit six mille ans, toutes choses seront terminés. Et il s'est reposé le septième jour. Quand son fils reviendra en juge, il détruira l'homme méchant et le juge l'impie. Il modifiera le soleil la lune et les étoiles; alors il se reposera vraiment le septième jour. »


    Justin Martyr

    Justin dans son Dialogue avec Tryphon (écrit vers 155) décrit la croyance en un millénaire littéral comme la doctrine orthodoxe de son temps. Il voit le millénaire centré à Jérusalem et prédit par les prophètes. Justin a écrit:

    «Mais moi et d'autres, qui sont bien-pensants chrétiens sur tous les points, sont assurés qu'il y aura une résurrection des morts, et mille ans à Jérusalem, qui sera ensuite construite, parée, et élargie, comme Ezéchiel, Isaïe et d'autres le déclarent."

    Justin mentionnait que, «beaucoup de ceux qui appartiennent à la foi pure et pieuse, et sont de vrais chrétiens, pensent le contraire." Il y en avait déjà d'autres, effectivement, qui ne croyaient pas en un millénaire littéral à ce point de l'histoire, mais Justin ne fournit pas de leurs noms.


    Irénée

    Irénée parle de la prophétie biblique dans « Contre les hérésies » (écrit entre 180 à 199 AD). Il mentionne le «septième jour» en ce qui concerne les promesses eschatologiques. Il écrivait: « Les promesses faites par le Christ doivent avoir lieu dans les temps du royaume soit le septième jour, qui a été sanctifié et pendant lequel Dieu se reposera de toutes les œuvres qu'il a créées".

    Il considère que la promesse faite par Jésus à ses disciples lors du dernier souper: boire le fruit de la vigne à nouveau avec eux "dans le royaume de mon Père", est la preuve d'un royaume terrestre qui sera mis en place après la résurrection.

    Fait intéressant, Irénée a également mentionné la promesse d'une terre que Dieu donna à Abraham, à cet égard: «Si Dieu lui a promis l'héritage de la terre par sa postérité, il le recevra ainsi que tous ceux qui croient en Lui à la résurrection des justes." Irénée croyaient fermement que Jésus règnerait littéralement dans une Jérusalem reconstruite.


    Tertullien

    Nous apprenons que Tertullien fut pré-millénarisme au travers de son débat contre l'hérétique Marcion (207-212 AD cir.). Tertullien a jugé nécessaire de défendre l'espoir millénaire contre Marcion, qui niait que le chrétien puisse avoir un quelconque espoir pour un monde créé par le Démiurge. Marcion avait rejeté le Dieu de l'ancienne alliance (Démiurge) et tous les écrits juifs.

    Tertullien rejettai la version millénariste céleste de Marcion, mais pas un millénaire littéral.

    "Mais nous confessons que le royaume nous est promis sur la terre, bien avant le ciel, dans un autre état d'existence; il arrivera après la résurrection, pour mille ans, dans la ville divinement reconstruite de Jérusalem, « tombée du ciel, » que l'apôtre appelle aussi« notre mère ». Ezéchiel en avait la connaissance et l'apôtre Jean vit."



    Hippolyte de Rome

    Hippolyte (170-236 cir.) a beaucoup écrit sur la fin des temps, y compris un Commentaire de Daniel. Il a repris l'idée qu'un jour égale un millier d'années et l'a appliqué à l'histoire. Son raisonnement est le suivant:

    "La première apparition de notre Seigneur dans la chair a eu lieu à Bethléem, sous Auguste et Il a souffert dans la trente-troisième année. Et 6000 ans doivent être accomplis afin que le Sabbat puisse venir, le jour saint « pendant lequel Dieu se reposa de toutes ses oeuvres. » Le jour du sabbat est le type et l'emblème du futur royaume des saints, quand ils «règneront avec le Christ quand il viendra du ciel », comme le dit Jean dans son Apocalypse. En six jours, Dieu a fait toutes choses: il s'ensuit que 6000 ans doivent être accomplis. Ils ne sont pas encore achevés, et comme le dit Jean: «cinq sont tombés, l'autre n'est pas encore venu" c'est-à-dire le sixième."


    Lactance

    Lactance (cir. 250 à 317 AD) a également écrit au sujet d'un millénaire littéral. Il écrivait:

    «Mais lui, quand il aura détruit l'injustice, exécuté son grand jugement, et rappelé à la vie les justes qui ont vécu depuis le début, il paîtra avec les hommes avec plus juste de commande "

    Une chose intéressante à propos Lactance, c'est qu'il fournit plus de détails sur les objectifs du millénaire:

    «Alors ceux qui doivent être en vie dans leur corps terrestre, se reproduiront en une multitude infinie et leur progéniture sera sainte, et bien-aimée par Dieu. Ceux qui ressusciteront des morts présideront sur les vivants en tant que juges "

    Selon Lactance, les saints ressuscités coexisteront avec les mortels. Il comprend également l'idée que Satan sera lié pour la période de mille ans et que les nations seront gouvernées par les justes.

     

    Commodianus

    Commodianus de l'Afrique du Nord écrivait environ en 240. Il a également parlé d'un millénaire littéral:

    «Ils viendront aussi ceux qui auront surmonté un cruel martyre sous l'Antichrist, et ils vivront ..., et recevront des bénédictions parce qu'ils ont souffert de mauvaises choses. Ils se marieront, enfanteront pendant mille ans."

    ____________________________________

    Bibliographie

    Eusebius Pamphilus, Ecclesiastical History, 3.39.13; trans. Christian Frederick Cruse (Grand Rapids: Baker, 1993) 126.

    The Epistle of Barnabas 15.4 in op. cit. The Ante-Nicene Fathers vol. 1 146.

    Justin Dialogue 80; op. cit. The Ante-Nicene Fathers, vol 1, 239.

    Irenaeus, Against Heresies, 5.33.4; in The Ante-Nicene Fathers Alexander Roberts ed. vol. 1, 563.

    Tertullian, Against Marcion, 3.25; op. cit., The Ante-Nicene Fathers vol. III, 342.

    Lactantius, The Divine Institutes, 7.24, The Ante-Nicene Fathers, vol. VII, 219.

    Commodianus, The Instructions of Commodianus, chapt 54., The Ante-Nicene Fathers, vol. IV, 212.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pharouest
    Mercredi 11 Avril 2012 à 06:30

     La vision prémillénariste était celle des "premiers disciples" qui avaient évidemment compris ce qu'était "la bonne nouvelle du Royaume de Dieu" que Yeshoua était venu annoncer !... et ils n'avaient pas attendu les doctrines des "pères de l'église" pour ce faire... et au fait, pourquoi "pères" ?! 
    D'ailleurs, s'ils "vendaient leurs maisons", ce n'était pas seulement par amour fraternel afin de partager avec les plus pauvres d'une façon religieuse, mais aussi par détachement des biens terrestres en pensant de plus qu'ils n'en auraient bientôt plus besoin !
    Aujourd'hui (et depuis longtemps), on prêche "d'autres évangiles" (2 Cor 11:4) que l'on appelle "évangiles du salut" mais sans définir le "salut" et les conditions du salut (ou alors en opposant des versions d'hommes les unes aux autres), ou "évangiles de la grâce" sans avoir compris à quoi sert "la grâce" que l'on veut opposer à "la Loi" !
    Les conséquences en sont que, par exemple, "on ne vend plus les maisons" et qu'on les garde égoïstement (y compris des maisons secondaires) en supposant qu'il faut garder ces "bénédictions terrestres" comme signe que l'on est "sauvé" en attendant d'être "enlevé" avant de tout perdre !
    Ben, ça va faire très mal !... parce que même les "premiers disciples" de Jérusalem et des alentours ont tout perdu dès l'an 70 !

    2
    jesussauve
    Mercredi 11 Avril 2012 à 21:15

    Donc, frère, vous êtes pré-millénariste ? D'ailleurs, ce mot n'apparaît pas dans la Parole de Dieu !

    C'est réjouissant de voir que des disciples "pré-millénaristes" nous ont précédés..... FM

    3
    Pharouest
    Mercredi 11 Avril 2012 à 23:51

    Le mot "pré-millénarisme" n'a pas besoin d'exister dans la Bible puisqu'il est évident et que c'est la définition même du "Royaume de YHWH" à venir sous le commandement du "lion de la tribu de Juda" qui "paîtra les nations avec une verge de fer". (Apoc 12:5 et 19:15)

    Ce sont des hommes religieux qui ont inventé un "a-millénarisme" et/ou un "post-millénarisme" tout en accusant les autres d'être "pré-millénaristes"... ces notions viennent donc des religions babyloniennes qui ont besoin de "théologies" conformes à leurs pensées et "traditions d'hommes" pour leur propre gloire et selon ce qui est "charnel, terrestre, diabolique". (Jacques 3:15)

     

    4
    jesussauve
    Jeudi 12 Avril 2012 à 07:37

    Bien d'accord avec vous, Pharouest ! Il est logique selon la Parole de Dieu et le Saint Esprit qui nous conduit dans toute la Vérité, qu'il y a un temps pour tout, une Eglise-Epouse enlevée avant que ne tombe le jugement de Dieu sur ce monde, pour finir par un retour en gloire du Seigneur Jésus, accompagné de Son Epouse, pour mille ans de paix. Cependant, comment se fait-il que de nombreux de chrétiens, dont des dirigeants d'églises, n'ont pas compris ainsi ? Nous-mêmes n'avons fait aucun  collège biblique, aucune faculté de théologie. Nous avons voulu connaître cette Vérité qui affranchit... et nous n'avions rien à perdre, mais bien tout à gagner !! Merci de votre réaction, Pharouest ! (Vous êtes breton ou quoi ?????) FM

    5
    Pharouest
    Jeudi 12 Avril 2012 à 13:18

    Oui oui, "breton" (mais de la patrie céleste !) ;)

    6
    Vendredi 13 Avril 2012 à 13:16
    L'Etendard

    Très intéressants ces textes ! Pourtant Jésus disait "Mon Royaume n'est pas de ce monde" (Jean 18,36).

    7
    Pharouest
    Dimanche 15 Avril 2012 à 06:13

    Non, Son royaume n'est pas de "ce" monde... parce que le Millénium est un "nouveau monde" après l'échec de la dernière Babylone terrestre et le retour en gloire du "lion de la tribu de Juda".

    En revanche, pour les "nouveaux cieux et la nouvelle Terre" (avec la "Jérusalem céleste"), il faudra attendre attendre la fin de ce Millénium et le "Jugement du grand trône blanc" (après la deuxième résurrection).

    force est de constater que l'on n'en parle quasiment plus en tant que "bonne nouvelle".
    "On" a changé cette "bonne nouvelle" en une autre qui est fausse et selon laquelle il suffirait de croire "à" Jésus pour être "sauvé", c'est à dire qu'il y aurait le choix entre "le paradis" et "l'enfer" en zappant le Millénium... et en attendant donc, sans le savoir, le "Jugement du grand trône blanc". (Apoc 20:11-15)
    Toutes les paraboles sur "le royaume" montrent pourtant qu'il y a un "chemin" difficile et étroit (après le passage par une "porte étroite" difficile à trouver aussi) pour "entrer" dans ce royaume (avec ses "lois"). (Mat 13)
    Ainsi, Satan a réussi, surtout par le biais du catholicisme romain et de ses filles, à occulter complètement la marche "EN" Christ pour cette préparation qui devrait occuper (avec joie !) toute la vie terrestre !
    Mais Yeshoua a prévenu à propos de la porte et du chemin qu'il y en a "PEU qui les trouvent". (Mat 7:14)

    Nota: "On" a également inventé des "dispensations" avec des critères complètement faux et la plupart des "chrétiens évangéliques" croient qu'ils vont être "enlevés" avant la "grande tribulation" (qui est de 3 ans et demi et non pas "7") alors que "l'enlèvement" ne peut intervenir qu'APRES la première résurrection (1 Th 4:15-17) et donc après la mort des martyrs de cette grande tribulation ! (Apoc 7:9-14)
    De même que l'on fait croire aux gens qu'il suffirait "d'accepter Jésus dans son coeur" alors que Satan qui se "déguise en ange de lumière" en profite pour anesthésier les consciences et les âmes en envoyant un "autre esprit" selon 1 Cor 11:4.
    L'apostasie commencée au 1er siècle est maintenant générale et "l'apparition de l'impie" (2 Th 2:3-10) ne saurait tarder puisqu' ils n'ont pas eu "l'Amour de la vérité pour être sauvés" !

    8
    jesussauve
    Dimanche 15 Avril 2012 à 14:26

    Oui le Royaume du Seigneur Jésus n'est vraiment pas de ce monde. Quand Il est venu sur cette terre, Il a pu dire à ceux qui L'entouraient :  "le Royaume s'est approché de vous...". Et ce Royaume a frappé à la porte de nos coeurs, avec grâce, douceur et patience.... Et nous Lui appartenons, désormais. La séparation s'est faite (et doit être maintenue chaque jour, chaque instant), d'avec les "choses du monde". 1 Cor. 15/24 "Ensuite viendra la fin quand Il remettra le Royaume à Celui qui est Dieu et Père après avoir réduit à l'impuissance toute domination, toute autorité et toute puissance". François et Martine

    9
    Pharouest
    Dimanche 15 Avril 2012 à 17:49

    "IL remettra le royaume à Celui qui est Dieu et Père... " après le Millénium.

    "Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui–même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous." (1 Cor 15:28)

     

    10
    Mercredi 18 Avril 2012 à 11:12
    L'Etendard

    "Nota: "On" a également inventé des "dispensations" avec des critères complètement faux et la plupart des "chrétiens évangéliques" croient qu'ils vont être "enlevés" avant la "grande tribulation" (qui est de 3 ans et demi et non pas "7") alors que "l'enlèvement" ne peut intervenir qu'APRES la première résurrection (1 Th 4:15-17) et donc après la mort des martyrs de cette grande tribulation ! (Apoc 7:9-14)"

    Oui, il n'y aura pas d'Enlèvement avant la Grande tribulation. L'invention des "dispensations" au XIXº siècle (John Nelson Darby) en même temps que le sionisme débouche sur l'idée inconséquente qu'il y a 2 peuples de Dieu : l'Israël selon la chair (les Juifs et le système judaïque) et l'Israël de Dieu (l'Eglise). En réalité l'aveuglement des Juifs qui n'ont pas accepté la justification par l'Amour et vivent selon l'Ancienne loi, en a fait des branches mortes au pied de l'olivier dont ils constituaient pourtant la base.

    11
    jésussauve
    Mercredi 18 Avril 2012 à 19:11

    Et ils (les juifs) en constituent toujours la base ! Nos racines "chrétiennes" sont juives. Le Seigneur Jésus a bien dit que "le salut vient des juifs" L'apôtre Paul dit aussi,  dans son épitre 11 aux Romains versets 17 et 18 : "Mais si quelques-uns des rameaux ont été retranchés, et si toi, olivier sauvage, as été enté à leur place, et as été fait participant de la racine et du suc de l'olivier, ne te glorifie pas aux dépens des rameaux ; toutefois, si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte". Nous ne pouvons donc pas nous passer de la racine. Le peuple juif est le peuple terrestre rattaché à un pays, à une ville, à une montagne. Le peuple des rachetés est un peuple céleste composé de juifs et de "goïms". F et M

    12
    Jeudi 19 Avril 2012 à 09:39
    L'Etendard

    "Le peuple des rachetés est un peuple céleste composé de juifs et de "goïms"."

    Le peuple des rachetés est un peuple céleste composé de juifs convertis et de "goïms", n'est-ce pas ? Sauf de quoi, on aboutit à l'absurdité selon laquelle les Juifs n'ayant pas accepté Jésus, donc vivant toujours dans le système judaïque, seraient sauvés aussi. Le Salut par la descendance génétique, en quelque sorte. Or gardons-nous d'idéaliser le judaïsme et rappelons-nous Apocalypse 2,9 qui évoque:

    <table class="mainbk" style="background-color: #b9e3ff;" border="0" cellspacing="0" cellpadding="22" width="100%" align="center"> <tbody> <tr valign="top"> <td class="bluebk3" style="background-color: #f9fdff; background-image: url('http://saintebible.com/lline.gif'); text-align: justify; background-repeat: no-repeat repeat;" width="98%"> <table border="0" cellspacing="0" cellpadding="0" width="100%"> <tbody> <tr> <td width="98%" valign="top">les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.</td> </tr> </tbody> </table> </td> </tr> </tbody> </table>

    Cependant nous ne pouvons pas nous passer de la racine de l'olivier (l'Ancien Testament), je suis entièrement d'accord. L'Ancienne alliance n'est nullement révoquée, mais ce sont nous les chrétiens qui en avons hérité.

    13
    jésussauve
    Jeudi 19 Avril 2012 à 10:48

    Oui, Etendard. Les rachetés du Seigneur Jésus sont composés de juifs convertis et de goïms convertis. La racine qui nous porte est le peuple juif, l'apôtre Paul l'explique bien. Il y a encore des promesses pour le peuple juif qui ne sont pas encore accomplies et qui ne concernent pas l'Eglise du Seigneur. Ces promesses ont pour Centre Jésus Christ, le Messie d'Israël. Si l'Ancienne Alliance n'est nullement révoquée, le peuple de l'Ancienne Alliance non plus. FM

    14
    Pharouest
    Jeudi 19 Avril 2012 à 12:35

    Alors, pour être juste, il faut écrire: "de juifs convertis et de goïms convertis" ! ;)

    15
    jésussauve
    Jeudi 19 Avril 2012 à 13:41

    Oui, cher Pharouest ! C'est bien ça. Avec toute notre affection fraternelles. FM

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :